Les 7 bienfaits cachés de l’écriture

Les solutions « détox » fusent chaque année, particulièrement au printemps. Cependant, nous oublions souvent la « detox de l’esprit ». Elle a une place très importante pour notre santé. Même si différentes thérapies existent, l’écriture constitue une solution très efficace et ses vertus s’étendent bien au-delà du simple processus créatif.

Coucher des mots sur le papier permet de mettre en lumière nos maux. Cette simple action aide réellement à exprimer nos douleurs, ressentis, sentiments, émotions. La science lui reconnait de nombreux avantages (réduire le stress, relativiser sur une situation à résoudre, trouver des solutions plus facilement, construire un projet ….. )

1. L’écriture contribue à notre bien-être quotidien

Peu importe la qualité de vos cahiers (nous parlons ici d’écriture manuelle, pas informatique), l’acte même d’écrire présente de nombreux avantages pour la santé : amélioration de l’humeur, baisse du stress et des symptômes dépressifs.

Une étude (EA 3273, centre de recherche en psychologie de la connaissance, du langage et de l’émotion, université Aix-Marseille, 29, avenue Schuman, 13621 Aix-en-Provence)  démontre les bénéfices thérapeutiques de l’écriture sur notre santé mentale et physique : les chercheurs ont constaté que 3 à 5 séances (15 à 20 minutes) ont suffi pour faire une différence. L’étude conclut qu’en écrivant sur les événements stressants, traumatisants ou émotionnels, les participants seraient moins exposés aux maladies. Ils ont finalement passé moins de temps à l’hôpital et leurs examens complémentaires ont permis de constater une baisse de la pression artérielle et un meilleur fonctionnement du foie que les patients n’ayant pas écrit. La médecine traditionnelle chinoise explique clairement le lien direct entre le foie et les émotions, cet organe étant le siège principal des émotions.

 

2. L’écriture facilite l’apprentissage

Nous l’avons tous constaté lors de nos études ou en écoutant une conférence: la meilleure manière de retenir les messages des enseignants / conférenciers est de prendre des notes. De retour chez soi, les réécrire à la main facilite leur mémorisation. L’acte physique de tenir le stylo  permet d’avoir plus de mouvements qu’avec un clavier  et de créer de nouveaux circuits neuronaux. L’apprentissage et la mémorisation des informations sont facilités.  La concentration grandit, les facultés d’apprentissage augmentent. 

3. L’écriture a des vertus curatives

Guérir par l’écriture ? En 2013, des chercheurs néo-zélandais ont surveillé la récupération après blessures de 49 adultes en bonne santé. Les adultes de l’un des deux groupes ont décrit leurs pensées, leurs émotions, leurs sentiments 20 minutes par jour pendant deux semaines.

Résultat :

  • 76% du groupe ayant écrit a complètement guéri,
  • 58% du groupe n’ayant pas écrit est resté avec des complications.

Écrire sur des événements pénibles a aidé les participants à réduire l’anxiété liée et donner un sens à leur expérience. Du coup, leur corps a été soulagé.

4. L’écriture améliore le sommeil

Passer 15 minutes à écrire les choses positives vécues tout au long de la journée facilite l’endormissement. De plus, cet exercice nous aide à nous endormir avec des pensées positives pour « faire de beaux rêves ». Nous conditionnons notre cerveau pour qu’il se concentre plus facilement sur les aspects intéressants de notre vie, au lieu de ressasser les problèmes. Lâcher prise facilite l’apport de solutions. C’est le résultat d’une étude parue dans Psychology Today.

5. Écrire régulièrement permet de développer la créativité

Écrire tous les jours oblige notre esprit à trouver de nouvelles idées. Cette gymnastique de l’esprit devient une habitude créative, au fil des jours, mois, années. Les idées fleurissent plus facilement, dans de multiples aspects de la vie (professionnel, relations sociales, vie privé). L’esprit s’ouvre aux opportunités et attire le meilleur. 

6. Écrire facilite la réalisation de ses objectifs

Poser sur papier nos objectifs aide considérablement à les clarifier et à intégrer les différentes étapes nécessaires pour les atteindre. L’écriture est donc, comme le confirme de nombreuses recherches, une aide précieuse pour établir des méthodes de travail efficaces, afin d’aboutir à leur réalisation.

La visualisation créatrice est la plus connue. L’écriture créatrice consiste à « vivre mentalement » son futur en confiant à la feuille blanche ses rêves les plus fous, sans aucune limite. Les détails sont importants pour augmenter la puissance de la pensée créatrice. Relire régulièrement ses écrits facilite l’intégration des émotions ressenties lors de prose. Cette méthode de visualisation très puissante. Elle a, de plus, l’avantage de pouvoir revenir sur le document et de le peaufiner.

7. Écrire améliore les qualités rédactionnelles

Il n’est pas nécessaire d’être auteur pour se livrer à ce genre d’exercice. Cependant, plus nous allons pratiquer, plus nous améliorerons notre niveau rédactionnel. Comme le sport ou n’importe quelle discipline, c’est dans la répétition et l’entrainement régulier que les résultats attendus peuvent se manifester.  Certaines personnes tentent de recopier des auteurs afin de s’inspirer de leurs styles. C’est, à mon sens, une grossière erreur. Même s’il existe des techniques d’écriture, le plus important est de respecter votre style et votre personnalité, en abolissant, de préférence, le vulgaire, le raciste, et tout ce qui pourrait vous attirer les foudres.

Ainsi, avant d’entreprendre l’écriture de votre bibliographie,
entrainez-vous à rédiger
et/ou faites appel à mes services d’accompagnement. 

Exprimer ses émotions par écrit facilite leur libération

Voici un exemple, que je réalise très régulièrement :

« Chaque matin, prévoyez de faire sonner le réveil une demie-heure plus tôt. Restez dans votre lit et prenez votre cahier et votre stylo. Écrivez tout ce qu’il vous passe par la tête, sans jugement, sans analyse, sans faire attention au rédactionnel. Écrivez avec votre cœur tout ce qui vous vient. Durant la nuit, votre cerveau a continué de mouliner, même au ralenti. Il évacue les tensions de la journée et de nouvelles idées peuvent apparaître dans les minutes qui suivent le réveil. C’est donc le bon moment pour confier à la feuille blanche tout ce qui vient. Essayez ! »