Depuis que j’ai rencontré le développement personnel, il y a plus de 8 ans, j’avais beaucoup de blessures à identifier et à cicatriser. J’ai rencontré des thérapeutes en solutions alternatives (magnétiseur, coachs, sophrologue, hypnothérapeute, ….). J’ai dévoré de nombreux ouvrages, suivi des séminaires et des formations, rencontré des coachs d’envergure tels qu’Anthony Robbins et sa célèbre marche sur le feu (réalisée en mars 2015). L’écriture m’a suivie tout au long de ce parcours. Grâce à elle, j’ai réussi à me libérer. La publication de mon premier livre #EnfinLibérée a été une étape complémentaire importante. Il me fallait aller au bout du processus.

Depuis 2009, j’ai toujours entendu mes thérapeutes, formateurs, amis en plein épanouissement personnel me dire « Mais aimes-toi,  ça va aller si tu lâches prise, sinon, tu bloques tout« . Sympas, tous autant qu’ils sont, mais COMMENT dois-je faire ? Aucun ouvrage, aucune formation n’explique vraiment comment parvenir à ce fameux lâcher prise !!!

S’aimer

Au début, j’ai appliqué différentes techniques pour m’aimer. Oh là là, tout un programme ! Moi, la fille qui n’avait pas le droit d’exister, je dois m’aimer ! Gros conflit intérieur ! Ma tête arrivait à peu près à le comprendre, mais mon cœur, pas du tout. Un long dialogue intérieur s’est engagé, de sérieuses négociations entre mental et cœur ont duré un certain temps. Et encore, même plusieurs années après, le travail n’est pas complètement terminé. Certains me disaient « tous les matins, face au miroir, regardes-toi dans les yeux et dis-toi : Je t’aime« . « Mais ils sont fous, c’est impossible, ça !« , répondait mon mental. Ces phrases toutes faites, que l’on entend partout, ne suffisent pas à apaiser ma tête et la convaincre de la véracité des propos (je m’aime, je suis belle, je suis intelligente, j’ai confiance en moi). C’était loin, très loin d’être validé par mon cœur, ni même par mon esprit.

Inévitablement, les épreuves s’accumulaient.
La vie voulait encore me faire travailler ma propre estime, l’amour de moi-même.

Si nous nous contentons de répéter, inlassablement, ces mêmes phrases,  sans vraiment y croire, au plus profond de nos cellules, ça ne fonctionne pas, ce n’est pas suffisant.

Que faire, concrètement, pour y parvenir  ?

Pour améliorer les choses efficacement et durablement, l’action concrète est indispensable. Même si le soin énergétique représente un outil de guérison très puissant, il convient de l’associer avec des actes concrets. Dans le cas inverse, nos habitudes et comportements refont surface très rapidement et la dualité reprend de plus belle.

1- Prendre conscience

Prendre conscience du pouvoir de nos pensées et des mots que nous prononçons est la première étape à franchir. J’aime beaucoup l’expression de Jean-Jacques Crèvecoeur « Allumer sa caméra« . C’est exactement le terme qui convient. Observer en permanence les mots qui sortent de notre bouche (ils envoient l’énergie de notre futur). Nous avons des milliers de pensées chaque jour, nous les exprimons avec des mots. Ces pensées et ces mots partent dans l’Univers qui nous les renvoie sous forme d’expériences. Si nous voulons avoir de beaux jours devant nous, faisons attention à envoyer des messages positifs. La loi de l’attraction est indéniable.

2- Agir

La seconde étape consiste à ajouter des actions. Seule l’action engendre des ressentis. Ressentir de nouvelles choses va aider l’inconscient à enregistrer de nouvelles données, à reprogrammer nos croyances erronées. Par ces actions, j’entends :

  • OSER ÊTRE,
  • OSER FAIRE,
  • OSER DIRE.

Chacun d’entre nous à un chemin à parcourir sur cette terre, une « mission » à réaliser. Pour cela, il est important de reprendre sa place originelle. Revenir à la source, suivre la raison de notre incarnation. Cela implique de revoir nos schémas de pensées :

  • écouter notre cœur,
  • calmer notre mental,
  • aller à la rencontre de notre enfant intérieur,
  • arrêter de :
    • se contenir,
    • subir,
    • accepter ce qui ne nous convient pas.
    • oser dire non.

Identifier ses peurs & croyances :

Je vous propose un petit exercice simple mais puissant.

  • Sur une feuille blanche, faites deux colonnes. Dans celle de gauche, listez les personnes & situations qui vous dérangent,
  • Centrez-vous sur vous-même et écoutez, en relisant vos écrits, les messages transmis par votre corps (chaleur, fraicheur, gorge serrée, mal au ventre, palpitations, …..),
  • Dans la colonne de droite, exprimez les émotions ressenties (tristesse, colère ….),
  • Faites ressortir, au bas de la feuille, les peurs détectées. Est-ce un manque affectif, un sentiment d’insécurité, la peur du manque, la peur du jugement des autres, ……..?

Travailler sur ses peurs et croyances

Les identifier permet d’en prendre conscience, c’est un grand pas vers la libération. Lors des séances « Mots pour maux« , nous utilisons différents outils pour calmer les peurs et croyances erronées. Il convient d’être réaliste : sans ce travail personnel, la vie va vous envoyer de nouvelles expériences désagréables pour vous inviter à (re)travailler vos peurs. A chaque fois qu’une peur est identifiée, c’est une victoire. Chaque pas est une délivrance, une pure dose d’estime de soi et d’amour envers soi-même. Votre mental s’apaise un peu plus à chaque fois, favorisant l’augmentation de votre paix intérieure. En changeant, votre entourage évolue : certaines personnes s’éloignent, naturellement, d’autres arrivent. Ainsi est faite la Vie.

Envie d’aller plus loin ?
atelier d’écriture libératrice
séance individuelle « Mots pour Maux » ?

Contactez-moi au 06 08 06 71 09.

Sans ce travail personnel, vous validez tous les systèmes de défense enregistrés lorsque vous étiez enfant. Tous les messages reçus au cours de notre éducation, voire même dans notre vie adulte (Tu ne peux pas, faut pas rêver, il faut travailler sur pour gagner peu, l’argent ne se trouve pas sous le sabot d’un cheval, il faut souffrir pour être belle, c’est pas pour toi, tu n’es pas capable, ….) sont ancrés profondément dans notre inconscient. Notre mental (ou égo), se veut protecteur et reste constamment sur la défensive, prêt à bondir au moindre danger. Il réagit comme lorsque nous étions cet enfant vulnérable, incapable de dépasser ces peurs. A l’époque, c’était vrai, nous ne pouvions pas faire autrement qu’accepter la « Vérité des adultes ».

Aujourd’hui, vous avez, en vous, toutes les ressources pour valider chacune de ces peurs, croyances. Votre inconscient ne le sait pas, mais vous avez évolué, vous avez grandi vous n’êtes plus ce petit être sans défense. Il vous appartient (je dirais même vous avez le devoir) de lui montrer que vous pouvez, désormais, gérer ces situations inconfortables en prenant la place que vous méritez. Osez vous apporter cet Amour, acceptez l’importance de votre être, osez dire, osez faire, osez ÊTRE vous-même. Pour mieux aider les autres, commencez par vous aider vous-même ! Ne cherchez pas à changer le monde, changez-vous d’abord, votre entourage suivra (ou se modifiera).

Envie d’aller plus loin ?
atelier d’écriture libératrice
séance individuelle « Mots pour Maux » ?

Contactez-moi au 06 08 06 71 09