Décolérez-vous

Colère, vous avez dit « Colère » ?

Sans doute avez-vous déjà ressenti de la colère envers une personne, une situation, un évènement injuste ?

  • Non ? Je ne vous crois pas (lol)
  • Oui ? Je vous propose un exercice simple mais puissant pour l’évacuer

Étant passionnée d’écriture, vous vous doutez certainement que l’on va utiliser le bon vieux stylo (plus efficace que le clavier d’un ordinateur) pour évacuer cette colère qui vous ronge à petit feu et freine votre évolution.

Les effets de la colère sur la santé

Être en colère n’est vraiment pas bon pour la santé. Les accès de colère nous rendent insupportables et grincheux aux yeux des autres. D’ailleurs, comment réagissez-vous devant une personne en colère ? Vous montez en puissance ou attendez qu’elle se calme en employant un ton inférieur ou en restant muet(te) ? L’important est de lâcher prise (il existe des solutions intéressantes comme la lumino-relaxation ou les séances d’accompagnement).

Cette rage vous prend au plus profond de votre être. Elle est très nocive pour votre santé physique et mentale. Vous torturer l’esprit, vous expose à des troubles et des dysfonctionnements pouvant mettre votre santé en danger.

  1. Le rythme cardiaque s’accélère. Cette arythmie (impulsions cardiaques rapides ou lentes & désordonnées) provoque sur votre cœur (l’organe essentiel à la vie) une trop grande pression qui peut perturber dangereusement son fonctionnement. Si vous multipliez les colères et y ajoutez une mauvaise hygiène de vie, vous risquez l’infarctus ou autre maladie cardio-vasculaire.
  2. Les douleurs musculaires se manifestent juste après « l’explosion », insufflant douleurs diffuses, principalement au niveau de la tête, la nuque ou les épaules.
  3. La diarrhée perturbe aussi votre système digestif. La colère, surtout répétitive, peut aboutir à des troubles fonctionnels du colon, des colites s’accentuant avec les crises, pouvant même aller jusqu’au syndrome de l’intestin irritable. Le changement d’humeur peut provoquer un déplacement plus rapide des selles dans le gros intestin en occasionnant une diarrhée bien souvent difficile à maitriser.
  4. Les affections de la peau sont étroitement liées à l’état psychologique. Les colères répétitives mais également le stress, peuvent affecter sérieusement notre épiderme : dermatite, psoriasis, eczéma, …. et autres inflammations de la peau.

Calmer sa colère est indispensable

Si la moindre contrariété vous « sort de vos gonds », apprenez à tempérer vos accès de colère (méditation, sophrologie, relaxation, lumino-relaxation, …..). Les effets néfastes de cet état émotionnel se ressentent obligatoirement sur votre santé et altèrent votre bien-être. La dermite, également appelée dermatite, est une affection de la peau caractérisée par une inflammation cutanée. Elle est étroitement liée à l’état psychologique.

 

Exercice d’écriture

L’écriture MANUELLE (pas sur ordinateur), permet d’augmenter les connexions neuronales et de libérer ses émotions négatives comme la colère. Voici un petit exercice simple et très puissant, accessible à tous et toutes. Vous pourrez le reproduire autant de fois que nécessaire. N’attendez pas d’être prêt(e) à exploser pour le réaliser. Utilisez cette technique dès que vous ressentez des émotions négatives (tristesse, colère, jalousie, sentiment d’injustice, d’humiliation, …..). Voici la marche à suivre.
  1. Installez-vous dans un endroit calme où vous ne serez pas dérangé(e),
  2. Mettez une musique douce (sans paroles de préférence), style musique classique, mantras, ……,
  3. Assis sur une chaise, les pieds bien à plat et les jambes décroisées, fermez les yeux,
  4. Prenez une grande inspiration en gonflant le ventre,
  5. Expirez lentement en rentrant le ventre,
  6. Renouvelez ces exercices respiratoires plusieurs fois, jusqu’à ressentir un apaisement des tensions,
  7. Ouvrez les yeux et concentrez-vous sur votre corps,
  8. Prenez une feuille blanche (ou plusieurs) et un stylo, et commencez à écrire,
  9. Décrivez, avec le plus de détails possibles, l’évènement ou la personne à l’origine de votre colère,
  10. Notez TOUT ce que vous ressentez dans votre corps. Par exemple : je suis rouge de colère, j’ai des palpitations, des suées, j’ai mal au ventre, des nausées, ……,
  11. Écrivez tout ce que vous reprochez à la personne, sans aucune limite,
  12. Laissez aller votre stylo sans vous occuper de l’orthographe, de la grammaire, du rédactionnel de vos écrits. L’objectif est de vous libérer de cette colère. Ne pensez pas non plus à la réaction de la personne qui pourrait lire vos écrits, ils sont confidentiels.
  13. Écrivez tout ce que vous avez sur le cœur,
  14. Une fois que plus rien ne vient, signez ce courrier,
  15. NE LE RELISEZ SURTOUT PAS (vous ancreriez à nouveau tout ce que vous avez évacué),
  16. Détruisez ce courrier de la façon qui vous semble la plus judicieuse (déchirée, brûlée, jetée dans l’eau,….),
  17. Reproduisez cet exercice autant de fois que nécessaire, sur plusieurs jours consécutifs ou non.
  18. Ressentez l’apaisement dans vos cellules et appréciez cette libération.
 

 

Laisser un commentaire

TrackBack URL

http://mouneyres.net/index.php/2018/01/25/decolerez-vous/trackback/

PAGE TOP